skip to Main Content

Le dernier rire (Pérou)

Pérou 1981

I1 reste des sociétés en ce monde où les femmes ne sont pas, et n’ont jamais été, des êtres opprimés. En Occident, ces sociétés sont qualifiées de primiti­ves : tournant le dos à 1’économie, elles n’ont pas établi de rapports de possédants à démunis, de dominants à dominés. Quand ces sociétés rencontrent les valeurs de 1’Occident, comme 1’ont fait les Indiens Campas en Amazonie lorsqu’ils sont venus vers la ville, vers le Christianisme, vers 1’économie, ils ont subi une pro­gressive désgradation sociale.

Mais ces mêmes Indiens, quand ils sont restés en amont du fleuve dans la forêt ont conservé leur choix originel: il n’y a chez eux, ni hiérarchie, ni exercice du pouvoir, et la femme n’est pas asservie à 1’homme. Ensemble, ils rient d’un rire que nous avons oublié.

Pérou 1981

Titre original : Abschied vom Lachen

Réalisation : Gordian Troeller, Marie-Claude Deffarge
Caméra : Gordian Troeller
Son : Pascale Bastide, Jürgen Kauffels               

Montage : Ingeburg Forth         

Couleur

43 minutes

Back To Top