skip to Main Content

La révolte des sorcières

Allemagne, 1982

Dès le Moyen-Âge, et pendant des siècles, des femmes, désignées comme « sorcières“ par l’Eglise, ont été persécutées, torturées, brûlées vives en tant que « suppôts de Satan ». En fait, on s’attaquait à des femmes indépendantes qui s’étaient révoltées contre le rôle qui leur avait été assigné et remettaient ainsi en question la domination masculine.
C’est pourquoi certaines féministes, actuellement, considèrent ces « sorcières » comme des pionnières et revendiquent ce titre pour elles-mêmes avec fierté. C’est le cas en Allemagne fédérale, en particulier, où elles organisent des manifestations pour crier leurs revendications, à commencer par le droit à l’avortement et à l’autodétermination.
Le film fait le point sur les tendances du féminisme en Allemagne au début des années 80 – un féminisme qui représentait une nouvelle conscience de soi chez les femmes à la recherche de leur identité. Elles découvraient pour elles les avantages du groupe quand il s’agit de lutter contre la discrimination au travail, la violence dans le couple et la double charge travail-famille.Et c’est alors que sont nées les « maisons de femmes », refuge contre la violence masculine.
D’une manière générale, les expériences faites sur un plan personnel ont alors été replacées dans le contexte social de l’ordre patriarcal. Sa remise en question devait permettre une nouvelle conception des formes de vie pour les femmes comme pour les hommes.

Titre original : Aufstand der Hexen
Réalisation : Gordian Troeller, Marie-Claude Deffarge
Collaboration : Ingrid Becker-Ross
Caméra : Gordian Troeller, Gisela Tuchtenhagen
Son : Barbara Tiemann, Elmar Schmidt
Montage : Ingeburg Forth
Couleur
43 minutes

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top