skip to Main Content

Sous le voile la liberté

Iran, 1980

« Un retour pur et simple à 1’obscurantisme médiéval » : c’est ainsi qu’a été décrite, avec une belle unanimité, la situation des femmes d’Iran après la révolution islamique. Pour une fois tout le monde était d’accord – la presse de gauche comme celle de droite, les mouvements féministes comme les « machos » – pour dire qu’en Iran 1’émancipation de la femme avait pris le chemin de 1’exil en même temps que le Shah.
Le sort de la femme iranienne a-t-il empiré à ce point depuis la Révolution ? Dans quels domaines précisément ? C’est ce que nous sommes allés voir.
Et nous avons entendu le discours des iraniennes qui nous ont dit, à notre grand étonnement, que la Révolution islamique représentait pour elles plus d’acquis que de pertes et leur avait donné la possibilité de faire leur entrée dans un monde qui leur était jusque là interdit : celui de 1’action politique, de 1’héroïsme révolutionnaire, de la théologie. Elles ont aussi fait irruption sur la scène religieuse qui était le domaine réservé des hommes. Une prise de pouvoir indéniable et que bien des femmes occidentales pourraient leur envier.
Cet acquis socio-politique est-il définitif ou non ? A l’avenir, c’est aussi la façon dont seront interprétés les textes islamiques qui en décidera : la femme a-t-elle pour vocation d’être soumise à l’homme ou lui est-elle égale, sur le plan religieux comme en société ?

Titre original : Freiheit unter dem Schleier
Réalisation : Gordian Troeller, Marie-Claude Deffarge
Collaboration : Martine Berle
Caméra : Gordian Troeller
Son : Marie-Claude Deffarge, Elmar Schmidt
Montage : Ingeburg Forth
Couleur
43 minutes

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top