skip to Main Content

Phallocratie, connais pas

Sumatra, 1979

La série « Femmes de ce Monde » commence par un voyage chez les Minangkabau – un peuple de 3 millions de personnes vivant à Sumatra.
L’existence de cette société qui, malgré son adhésion à l’Islam et une insertion réussie dans le monde moderne, reste fidèle à son système matriarcal, prouve que nous aurions intérêt à renoncer à certains préjugés fort enracinés chez nous : entre autres, que la suprématie du sexe masculin est un fait de nature.
Existe-t-il encore au monde un véritable matriarcat ? A-t-il jamais existé ? La question reste ouverte. Il n’empêche que chez les Minangkabau les femmes possèdent indéniablement les terres, qu’elles se les transmettent par héritage, que les hommes sont exclus de la propriété du sol et que le nom de famille se transmet de mère en fille. Les femmes possèdent donc réellement le pouvoir, selon notre conception des choses. Aujourd’hui, elles sont chefs d’entreprise sans que leur mari ait un droit de regard sur leur manière de mener les affaires.
Le film montre les façons de vivre dans ce monde féminin, subtil et raffiné. Les hommes y reçoivent à l’occasion de leur mariage une dot en rapport avec la fortune du groupe, laquelle peut être très élevée, et se voient accorder le rang d’ambassadeurs familiaux, ayant droit à ce titre au plus grand respect.
Le fait que les femmes peuvent jouer dans cette société le rôle que les hommes ont chez nous n’a pas conduit à leur humiliation, pas plus qu’ à leur oppression.

Titre original : Männerherrschaft unbekannt
Réalisation : Gordian Troeller, Marie-Claude Deffarge
Caméra : Gordian Troeller
Son : Stanislas Choco, Elmar Schmidt
Montage : Ingeburg Forth
Couleur
43 minutes

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top