skip to Main Content

A l’école pour la guerre sainte

Iran, 1985

La révolution islamique en Iran a marquée un refus très net des valeurs et de la civilisation occidentale. Le Shah rêvait pour son pays d’un développement sur le modèle occidental. Ses tentatives de réalisation ont provoquées une réaction de rejet de la part de tout un peuple qui s’est senti menacé dans son identité.
Les préceptes du Shiisme, avec sa revendication d’un état fondé sur les principes d’égalité et de justice devait constituer la base d’une nouvelle société. La vénération profonde pour les Martyrs apparaît aux enfants, dès le plus jeune âge, comme étant un idéal de la foi religieuse et fait que le martyre au nom de Dieu est devenu pour beaucoup quelque chose d’acceptable pour soi-même. Ce sont avant tout de jeunes gens qui font partie de la garde révolutionnaire et s’engagent pour l’abolition des classes dans un état de droit divin pour lequel ils sont prêts à mourir, eux-aussi.
L’éducation religieuse est de plus en plus assurée par les écoles.
Dans les campagnes, la population se déclare certes fidèle à l’Islam mais ses éléments sociaux et révolutionnaires n’y sont pas enracinés. Ce sont en tout cas les enfants qui propagent dans les familles les nouveaux enseignements – les familles qui doivent redevenir des centres de vie fondé sur les valeurs religieuses er morales.

Titre original : Erziehung zum heiligen Krieg
Réalisation : Gordian Troeller
Collaboration : Ingrid Becker-Ross
Caméra : Gordian Troeller
Son : Saïd Nezami, Jürgen Kauffels
Montage : Ingeburg Forth
43 minutes
Couleur

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top