skip to Main Content

L’école du diable

Togo, 1974

L’école est considérée, de façon presque unanime, comme étant le berceau du progrès et la condition du développement économique et social. Pourtant dans la plupart des pays du Tiers-Monde, l’école n’a pas de fonction intégrative. Au lieu de cela, elle creuse le fossé qui sépare les élèves du reste de la population.
L’exemple du Togo montre ce qu’il en est quand un pays reprend le système scolaire des colonisateurs et que, de plus, le savoir est transmis dans une langue étrangère sans beaucoup de rapport avec la réalité quotidienne du pays.
« La conclusion qui s’impose est que la dépendance et le sous-développement s’en trouvent plutôt accrus et les privilèges de la bourgeoisie renforcés. La valeur de l’enseignement traditionnel n’est plus reconnue et le gros des exclus du système scolaire finit par se considérer comme des ratés et sans influence de droit sur le déroulement social et politique. On peut dire que l’école a remplacé l’Eglise comme instrument de l’oppression culturelle.

Titre original : Die Schule des Teufels
Réalisation : Gordian Troeller, Marie-Claude Deffarge
Collaboration : François Partant
Caméra : Gordian Troeller
Son : Didier Baussy
Montage : Ingeburg Forth
43 minutes
Couleur

Ce film n’existe que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top