skip to Main Content

Des usines pour le Tiers-Monde

Tunésie, 1979

L’exploitation des pays du Tiers-Monde par les nations industrialisées ne se limite pas aux matières premières. Depuis que les salaires et les charges sociales ne cessent de croître dans les pays de l’Hémisphère Nord, l’industrie recourt de plus en plus à la main-d’œuvre bon-marché des populations du Sud pour être en mesure de survivre aux attaques de la concurrence internationale. Les usines sont transférées dans le Tiers-Monde où le déclin du secteur agraire a entraîné le chômage d’une multitude de travailleurs prêt à accepter un emploi pour un salaire de misère. Le fait qu’ils soient sans formation est sans importance car le découpage du processus de fabrication en séquences de travail des plus réduites rend possible l’embauche de ces travailleurs.
Cette nouvelle répartition du travail sur le plan international fait ici l’objet d’une analyse basée sur l’exemple de la Tunisie. Ce film traite aussi de l’impact de la révolution iranienne sur ce pays islamique où le modèle de développement à l’occidentale et la destruction des valeurs culturelles locales sont de plus en plus contestés.

Gordian Troeller und Marie-Claude Deffarge
Collaboration : Stanislas Choko
Caméra : Gordian Troeller
Son : Marie Claude Deffarge, Manfred Wenck
Montage : Ingeburg Forth
43 minutes
Couleur

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top