skip to Main Content

De Marx à Mohammed

Ouzbékistan, Tadjikistan, 1993

Après l’effondrement de l’Union Soviétique, on peut aussi s’attendre dans les cinq républiques de l’Asie Centrale qui s’étendent de la Mer Caspienne à la frontière chinoise à une « purification ethnique » comme en ex-Yougouslavie.
Moscou avait décrété : vous êtes des citoyens soviétiques, oubliez d’où vous venez, oubliez votre religion ; le parti est votre patrie. Maintenant que cette super-structure idéologique a disparu, les états en question sont indépendants et leurs habitants se demandent : qui sommes-nous ? d’où venons-nous ? qu’est-ce qui nous unit ? que croyons-nous, en vérité ?
Au Tadjikistan, cette crise d’identité a déjà provoqué des conflits sanglants. Pour éviter ce genre de conflits le gouvernement a pris des mesures hors du commun. Les écoles et les enfants en constituent le terrain d’expérience. Au lieu, comme d’habitude, d’imposer la langue officielle, les enfants des différents groupes de population peuvent recevoir un enseignement dans leur propre langue. Chacun doit pouvoir affirmer son appartenance ethnique. Par ailleurs, on cherche à résoudre le problème de la crise d’identité en favorisant le retour à la croyance commune à presque tous – l’Islam. Si cette tentative massivement soutenue par le Pakistan, l’Arabie Saoudite et l’Iran s’avérait être le seul moyen de trouver une identité nationale, le chemin qui va de Marx à Mohamed ne devrait plus être bien long.

Titre original: Von Marx zu Mohammed
Réalisation: Gordian Troeller
Caméra: Gordian Troeller
Son: Karin Beißel, Brigitte Dahm-Bauchwitz
Montage: Rosemie Arnemann
28 minutes
Couleur

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top