skip to Main Content

Heureux les enfants…

Bolivie, 1984

Le premier film de la série Enfants de ce monde produit, sur le mode comparatif, une analyse critique des notions occidentales d’Enfant et d’Enfance.
Un monde de l’enfance, protégé et séparé de l’univers des adultes ne se conçoit, en Europe, que depuis le 18ème siècle. A partir de là, les enfants n’étaient plus chargés de responsabilités mais, en revanche, on les déclarait mineurs et inaptes à prendre des décisions, les concernant ou non.
Dans le même temps, cette notion d’enfance fut appliquée à des populations étrangères. Elles aussi ont reçu le statut d’enfant dès lors qu’elles n’adoptaient pas les normes occidentales – des enfants qu’il fallait éduquer pour leur faire atteindre le degré européen de civilisation.
Chez les Indiens des plaines boliviennes, l’enfance et l’éducation se comprennent tout autrement que nous ne le faisons en Europe. Les enfants sont formés à l’exemple des adultes et leur insertion progressive dans la communauté va de soi.
A la relation entre les enfants et les adultes chez les Chiquitanos et les Ayoreos, on peut opposer l’idéal d’éducation propagé dans les missions chrétiennes.
De nos jours encore, l’idée est toujours en vigueur, selon laquelle les Indiens ne deviennent des citoyens majeurs et responsables que s’ils renoncent à leur culture d’origine et se comportent à l’image des Blancs.

N.B. Ce document sur les missions chrétiennes en Bolivie a valu à ses auteurs les plus vives critiques de l`Eglise catholique, comme il fallait s’y attendre.

Titre original : … denn ihrer ist das Himmelreich
Réalisation : Gordian Troeller und Marie-Claude Deffarge
Collaboration : Silvia Perez Vitoria
Caméra : Gordian Troeller
Son : Silvia Perez Vitoria, Elmar Schmidt
Montage : Ingeburg Forth
43 minutes
Couleur

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top