skip to Main Content

Petits dragons

Chine, 1989

En République Populaire de Chine, la génération montante représente pour les dirigents politiques un nouveau défi qu’ils ont l’ambition de relever. Il s’agit de moderniser l’industrie et l’économie sans pour autant remettre en question les principes socialistes.
Depuis la fin des années 70 du siècle dernier, le contrôle des naissance est au centre des préoccupations ploitiques. Selon les dernières dispositions en vigueur, chaque couple ne peut mettre au monde qu’un seul enfant. En milieu rural, une dérogation est possible si le premier enfant est de sexe féminin puisque, à en croire Confucius, une fille ne vaut pas un héritier mâle.
C’est ainsi qu’en Chine, 40 millions d’enfants grandissent sans frères et sœurs. Or, comme les parents concentrent toutes leurs attentes et leurs exigences sur ces enfants uniques, ceux-ci subissent une énorme pression tout en étant, par ailleurs, choyés et gâtés à outrance.
Le modèle familial 1+2+4, c’est-à-dire l’enfant, ses parents et ses grand-parents, va donc jouer un rôle déterminant dans l’évolution de la structure démographique chinoise. Et là, un peut se demander si les enfants ayant grandi dans un tel contexte resteront fidèles à l’idéal socialiste ou si l’éducation qui est la leur ne va pas plutôt en faire des individualistes et des consommateurs.

Titre original: Die kleinen Drachen
Réalisation: Gordian Troeller
Collaboration: Ingrid Becker-Ross
Caméra: Gordian Troeller
Son: Ingrid Becker-Ross, Brigitte Dahm-Bauchwitz
Montage: Ingrid Härtel
Couleur
38 minutes

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top