skip to Main Content

Toutes erreurs consommées

Bilan d’un siècle, 1999

En 36 années d’activité et 89 films, ce reporter et chroniqueur du 20ième siècle a rendu compte, caméra en main, de l’évolution économique, politique et sociale à bien des points chauds de la planète. Il a concentré son analyse sur les motivations et les rouages de la société occidentale, remis son évidence en question et nous a mis en garde contre la dictature du progrès.
Gordian Troeller n’a cessé de mettre le doigt dans les plaies du siècle. Animé du devoir de mémoire, il dénonce les maux et la détresse des « enfants de ce monde ».
Il s’agit ici du dernier film de Gordian Troeller: le bilan du documentariste à la fin du siècle, un montage d’extraits de reportages antérieurs. Il renouvelle son commentaire, sans quitter sa ligne, complète, élargit. Il nous rappelle que «près de 300 millions d’enfants sont obligés de travailler pour assurer leur propre survie et celle de leur famille», ajoutant que «nous n’avons pas réussi à retenir le processus d’appauvrissement».
Sa conclusion : « Nous ne pouvons pas tout simplement interdire le travail des enfants, car la notion d’enfance est à comprendre différemment selon les pays et selon les cultures. »

Titre original : Wenn die Irrtümer verbraucht sind
Réalisation : Gordian Troeller
Collaboration : Ingrid Becker-Ross, Silvia Perez Vitoria
Caméra : Gordian Troeller
Son : Ingrid Becker-Ross, Silvia Perez Vitoria, Brigitte Dahm-Bauchwitz
Montage : Michael Koudelka
45 minutes
Couleur

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film

Back To Top