skip to Main Content

Privé d’avenir

Vietnam, 1991

Les suites de la guerre du Vietnam se font encore sentir aujourd’hui. Il est tombé sur le pays trois plus de bombes qu’en Europe pendant toute la Deuxième Guerre Mondiale. Elles ont détruit les industries, les hôpitaux, les écoles. Les destructions massives ont fait fuir les gens des régions rurales vers les villes devenues surpeuplées. Et une région comme le Delta du Mécong qui était autrefois le grenier à riz du Vietnam ne peut plus nourrir ses habitants.
La pollution par la dioxine a entraîné une augmentation du nombre des cancers et des malformations. Et ce sont encore sourtout les enfants qui souffrent de dommages mentaux et physiques irréparables, étant bien entendu que la sous-nutrition dont souffrent 90% des enfants contribue aussi à cet état de choses. Depuis que l’Union Soviétique a réduit son aide, le Vietnam exporte annuellement 900 000 tonnes de riz pour financer des projets industriels. La sous-nutrition chronique des enfants ne fera donc que s’aggraver.
Dans les régions rurales, la fréquentation scolaire est en baisse dramatique. Les paysans sont souvent trop pauvres pour envoyer leurs enfants à l’école. Et ceux qui ont plus de moyens ont besoin des enfants pour les travaux des champs. De toute façon, même ceux qui sont allés à l’école n’ont guère de chance de trouver un travail.

Titre original: Um die Zukunft betrogen
Réalisation: Gordian Troeller
collaboration: Karin Beißel
Caméra: Gordian Troeller
Son: Karin Beißel, Jürgen Kauffels
Montage: Ingeburg Forth
30 minutes
Couleur

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top