skip to Main Content

Esclave et vénérée

Nepal, 1987

Les premières images de ce qui se veut un document sur les filles nous montrent des hommes en train de danser. Il n’y a pas là erreur sur la personne, comme on pourrait le penser d’abord. Au Népal aussi, où le film a été tourné, ce sont les hommes qui décident de la vie des femmes et donc également des filles. On les prépare dès le plus juene âge à leur rôle d’épouse et de mère.
Une coutume comme la vénération de la Koumari, une fillette choisie entre toutes et fêtée en tant que déesse vivante, ne change rien au statut qui lui est imparti et à sa soumission.
De même que ce sont aussi les femmes et les filles qui font la plus grande partie du travail des champs et qui assurent la survie de la famille.
Ce n’est que depuis les années 70 du siècle dernier que les femmes jouissent d’une plus grande attention de la part des stratèges du développement international.
Un projet de l’UNICEF s’est donné très précisément pour but d’améliorer la condition des filles au Népal. C’est ainsi que l’ouverture d’un jardin d’enfants s’est avérée être un bon moyen de les décharger de la garde de leurs frères et sœurs plus jeunes et de leur permettre d’aquérir une formation scolaire.
Mais il faudra beaucoup de temps pour que change un comportement déclaré voulu par la nature pendant des siècles et en vertu duquel l’homme, dès le plus jeune âge, affirme sa primauté sur la femme dans toutes les choses de la vie.

Titre original: Verklavt und vergöttert
Réalisation: Gordian Troeller
Collaboration: Ingrid Becker-Ross
Caméra: Gordian Troeller
Son: Ingrid Becker-Ross, Elmar Schmidt
Montage: Ingrid Przybylla
30 minutes
Couleur

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top