skip to Main Content

Victimes du progrès

Jémen, 1991

La guerre du Golfe, commencée en 1991, a fait sentir ses effets sur le Yémen. Mais cela n’a fait l’objet que de rares informations. Plus d’un million d’immigrés yéménites y travaillant ont dû quitter l’Arabie Saoudite et les Émirats du Golfe parce que le gouvernement du Yémen avait refusé de rejoindre l’alliance qui faisait front à Saddam Hussein. Ceux que leur famille ne pouvait pas accueillir ont trouvé à s’héberger en camps de réfugiés dans des quartiers miséreux organisés à la hâte. Ils ont dû laisser derrière eux la plus grande partie de leurs biens. A cela, il faut ajouter que les versements d’argent que ces travailleurs faisaient régulièrement à leur famille restée au pays ont cessé. Et ils étaient quelques millions à en vivre ! Le processus d’appauvrissement s’en est trouvé précipité. Cette évolution avait commencé en 1962 avec l‘ouverture du pays au monde extérieur et la modernisation qui a suivi.
Les enfants – plus de la moitié de la population yéménite à moins de 14 ans – , eux-aussi, doivent de plus en plus souvent contribuer à la survivance de leur famille, comme vendeurs de rue ou comme ouvriers temporaires.

Titre original: Opfer des Fortschritts
Réalisation: Gordian Troeller
Collaboration: Ingrid Becker-Ross
Caméra: Gordian Troeller
Son: Ingrid Becker-Ross, Otto G. Hühn
Montage: Elke Schloo
30 minutes
Couleurs

Ce film n’est disponible que dans sa version allemande.

Télécharger le film
Télécharger le script

Back To Top