skip to Main Content

Géré, trahi, vendu (Hongrie)

Hongrie, 1990

La Hongrie est à l’avant-garde des mouvements de réforme en Europe de l’Est. L’économie planifiée est suivie par l’économie de marché, la propriété privée est à nouveau autorisée et la rémunération dépend également de la performance de l’individu. Jusqu’à présent, la performance n’a pas été récompensée dans le système éducatif ni dans le processus de travail.
Pendant des décennies, une politique hostile aux intellectuels s’est poursuivie au nom de la classe ouvrière, dans laquelle le savoir, l’éducation et la culture étaient considérés comme l’arme de la bourgeoisie contre l’ordre prolétarien. Les universitaires et les intellectuels étaient non seulement moins respectés, mais aussi moins payés que les ouvriers, les techniciens et les agriculteurs. Le principe pédagogique était l’éducation à l’obéissance et à l’intégration dans la société, dans laquelle la créativité et la formation de l’opinion critique ne jouaient aucun rôle.
Désormais, il ne devrait y avoir de travail que pour le mieux, notamment dans les domaines techniques. Et ce qui était auparavant inimaginable, les travailleurs peuvent être licenciés.
Des exigences totalement nouvelles sont imposées à une génération qui n’y est pas préparée ni à l’école ni dans son éducation.

Gordian Troeller
Mitarbeit: Ingrid Becker-Ross
Kamera: Gordian Troeller
Ton: Eva Hollo, Elmar Schmidt
Schnitt: Ingeburg Forth
Länge: 30 Minuten
Erstausstrahlung: RB 02.04.1990

Télécharger le film

Back To Top